La disparition de Stéphanie Mailer - Joël Dicker


Pour celles et ceux qui ont lu La Vérité sur l’affaire Harry Québert, sachez qu’il est certes encore question de disparition dans les bois, mais que l’intrigue ne manque pas d’originalité, notamment avec son arrière-plan de festival de théâtre !

Le livre de Joël Dicker peut impressionner par le pavé qu’il constitue (un beau bébé de 640 pages). Mais la lecture ruisselle comme une cascade paisible. Si vous aimez le sentiment de satisfaction nourri par le fait de regarder le nombre de pages s’écouler rapidement quand vous lisez, vous adorerez le livre de Joël Dicker.

Et si le roman se lit vite, c’est non seulement grâce à la fluidité absolue de son écriture (si vous n’aimez pas les longues phrases ou les effets de style qui ne rendent pas tout intelligible du premier coup, c’est pour vous), mais surtout parce que ce qu’il raconte est tout simplement passionnant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire